Conception web et graphisme Karina Mantino.Tous droits réservés. 2017
  • Wix Facebook page

Suivez-nous sur Facebook!

Jeu du bonheur Jour 2

19/05/2017

Quelques temps plus tard, après avoir élucidé les 2 livres, mais avant d’entreprendre le «CHEMIN» que mes aïeux avaient parcouru, j’propose à Bécot qu’on fasse de notre aventure un «JEU DE RALLYE.»

La raison est fort simple, lui dis-je. Durant mes recherches, j’ai fait plusieurs constatations. Entre autres, j’ai réalisé que le «Bonheur» n’est pas un lieu, ni une destination mais un «état d’esprit» qui se transforme en un «état d’ÊTRE.» En d’autres mots, pas besoin de chercher le «bonheur» autant que j’l’ai cherché car dès qu’on voit la vie différemment, c’est spontané, on l’atteint.

Aussi j’t’ai mentionné du fait que j’cherchais une «fameuse recette» eh ben, j’l’ai trouvé. Non, s’exclame Bécot tout ébloui? Eh ben oui. En réalité, ce que j’cherchais tant c’était le «CHEMIN du bonheur.» J’voulais une «recette logique, chronologique, cohérente» où s’intègrerait, dans nos vies quotidiennes, tous les «ingrédients» du «développement personnel.»

Dans un jeu tel qu'un «rallye» c’est tout à fait réalisable parce que ça se transforme en «CHEMINement personnel.» Remarque dans «CHEMINement le mot «CHEMIN.» Ce qui m’a mis sur la piste, ce sont les photos de mes aïeux. J’avais remarqué, qu’ils semblaient tous suivre un «CHEMIN similaire.» Par ce fait et par beaucoup plus encore, c'est ainsi que j’ai réalisé qu’la vie elle-même était un «JEU de RALLYE.»

Voyant l’air hébétée de Bécot, j’pouffe de rire. Attends, tu vas mieux comprendre. Pendant mes recherches, j’ai fait une étonnante découverte. J’ai constaté que la vie était réellement un «JEU» et que c’était même «LE PLUS GRAND RALLYE DU MONDE.» C’est par une multitude de similitudes entre notre «vie» et celui d’un «jeu de  rallye» que j’ai fait le lien.

Pour commencer, le «véhicule» utilisé est le «corps physique.» Le «point de départ» est la «naissance» et le «point d’arrivée» est le «décès.» Encore plus paradoxal, entre les deux points, il y a les «obstacles» à franchir et les «épreuves» à surmonter. C’est ici d’ailleurs que s’impliquent les «4 niveaux de vie consciente.» Étonnant, tu n’trouves pas? Mais on y reviendra.

J’voulais juste te donner un aperçu du «rallye d’la vie» parce qu’il y a plein d’autres «indices» comme ceux-là. De toute façon, j’t’expliquerai ça au fur et à mesure qu’on avancera dans le «jeu du rallye.» Pour l’instant, revenons à nos moutons. Bécot me demande de quels moutons j’parle.

Bécot, t’es le meilleur pour m’faire rire. À place, laisse-moi compléter en quoi va consister notre «jeu de rallye.» Grosso modo voici «l’enjeu.» Comme dans la vie, ça va consister à sillonner les «6 différents CHEMINS» qu’on parcourt chaque jour et de trouver des «indices de Bonheur» dans chacun de ceux-ci. Et voilà c’est aussi simple que ça. Ça l’air de rien dit comme ça mais c’n’est pas une mince affaire car ces «CHEMIN » sont les grandes «artères» dans nos vies. Comment ça, interroge Bécot?

Vois-tu, ces «artères» sont celles qui englobent tous les «CHEMINS» de notre vie «personnelle, professionnelle, familiale, amoureuse, financière et sociale.» Et le «jeu» se fait sur «4 tableaux» différents dont le niveau physique, mental, émotionnel et spirituel et tout ça en même temps. Voilà l’implication du livre des «4 niveaux de vie conscientes» avec les photos. Épatant, tu n’trouves pas?

Le plus invraisemblable toutefois, c’est qu’autant qu’il faut parcourir chaque «CHEMIN» séparément sur les «4 tableaux,» en même temps, il faut aussi tous les parcourir «simultanément.» Tu imagines «comment» on est fait fort ? Et ce n’est pas tout!

Bécot tout à fait déconcerté, ne m’trouve pu drôle pantoute, il est entièrement abasourdi. Selon moi, il ne croyait jamais s’être embarqué dans une aussi grande galère. Relaxe un peu lui dis-je, c’n’est qu’un «JEU.» Demain, j’poursuivrai avec d’autres explications et il faudra aussi aborder les «règles du jeu.» À suivre…

 

 

 

Please reload

Nouveau

Recette du bonheur Jour 1

05/19/2017

1/7
Please reload

Publications
Please reload

Archives
Please reload