Conception web et graphisme Karina Mantino.Tous droits réservés. 2017
  • Wix Facebook page

Suivez-nous sur Facebook!

Initiation au bonheur Jour 6

15/05/2017

Comme on est bientôt prêt à commencer «le jeu du rallye,» l’euphorie s’empare de nous et nous chantons à tue-tête la chanson de Jean Ferrat «Que c’est beau la vie.» Bécot arrête, tu m’fais trop rire tellement que tu chantes mal et que tu fausses. Ben non, j’fais exprès tu vois ben. Un vrai clown celui-là.

Ok, revenons à nos moutons si on veut finir de planifier notre «rallye.»
Donc pour terminer tout ce que j’t’expliquais hier à propos des «gaz toxiques,» j’t’ai dit aussi qu’il y avait un moyen d’y remédier et bien voilà mon idée. Premièrement, il est fondamental de faire un grand «virage» dans nos vies en provocant volontairement un «changement significatif.» Avec chacun nos «4 niveaux de vie consciente» on n’a tous le «pouvoir» d’le faire il reste juste le «vouloir» l’faire.

Oh yeah! J’embarque, on est parti dit aussitôt Bécot. Attends pompon pas si vite, calme-toi un peu. Évidemment j’n’élaborerai pas ici de tout ce qu’on peut faire avec nos «4 niveaux de vie» mais de toute façon tu vas l’voir au fur et à mesure qu’on va avancer dans le «jeu du rallye.»
Vois-tu, lorsqu’on va parcourir nos «6 artères» quotidiennement dans notre «jeu du rallye,» le défi va être d’éviter le plus possible les «détours existants» et à la place se créer de «nouveaux CHEMINS» de santé, de joie, de paix, d’amour et d’abondance.

Merveilleux, fantastique s’écrit Bécot tout emballé. Il touche pu à terre tellement il est enthousiaste. Calme-toi j’t’ai dit, j’n’ai pas fini. Tu vois, tu m’as fait perdre le fil tellement tu m’énaaaaaaarves. Le fil de quoi? Y part «Donnez-moi du fil, des aiguilles et la, la, la..» Bécot, arrête, concentre-toi un peu sinon on commencera jamais. Ok continue.

En réalité, le «jeu du rallye» est une «AUTOthérapie» pour apprendre à se connaître par soi-même. Au début, comme nos aïeux, on va commencer par faire le «jeu» en «tricycle» et on va finir en «auto» en ayant équilibré nos «4 niveaux de vie.» Tout ça est représentatif mais ça va s’faire progressivement parce que c’est évident qu’on n’peut pas faire un 360o  dans nos vies du jour au lendemain.
Oui, mais c’est quoi au juste une «AUTOthérapie» et ça fonctionne «comment» s’informe Bécot tout à coup, très attentionné? Vois-tu c’est très simple à faire mais pas évident à expliquer. Pour que tu saisisses bien l’idée, j’vais le faire en « 2 étapes.»
Premièrement. Quand tu me demandes «comment» on fait ça, c’est tout comme si tu m’demandais la «fameuse recette du bonheur» que j’ai tant cherché et que j’ai enfin trouvé. «L’AUTOthérapie,» c’est en fait une «formule» dès plus adéquate dans le «processus du bonheur.» En d’autres mots, c’est une «introspection» pour mieux se connaître et qui englobe tous les «sujets» du «développement personnel» autrement dit, on utilise tous les «ingrédients» pour en faire un «cheminement personnel.» «L’AUTOthérapie,» ne travaille pas sur le «passé» mais bien sur le «présent.» C’est évident qu’on n'a pas de temps à perdre à reprendre tous les «détours» qu’on a pris auparavant puisque notre passé on le connaît. Ce qu'on veut savoir c'est quoi faire maintenant pour être heureux et le rester.  
Deuxièmement. Le travail «D’AUTOthérapie» se fait progressivement sans qu’on s’en rende compte. Par exemple c’est comme lorsque tu as appris à lire à l’école. Lorsque t’apprends à lire, tu apprends d’abord toutes les lettres de l’alphabet. Malgré ça tu ne sais toujours pas lire. Ensuite, tu apprends à combiner les voyelles et les consonnes et à assembler les lettres deux par deux. Voici un exemple.

«L» avec «A» fait LA, «V» avec «A» fait VA «B» avec «O» fait BO et ainsi de suite. Un beau matin tu t’es levé et en assemblant les 3 syllabes ensemble, tu as pu lire le mot «LA VA BO». Tu ne sais pas «quand ou comment» c’est arrivé mais c’est ainsi. Une fois que tu as su lire, c’est rester là pour la vie. C’est tout à fait la même chose pour «l’AUTOthérapie.» Chaque «prise de conscience» que tu fais change quelque chose en toi sans que tu t’en aperçoives. Et on ne peut plus revenir en arrière. Comment ça demande encore Bécot.

C’est ben simple, c’est comme le «papillon,» il ne redeviendra jamais une «chenille» une fois que la «transformation» s’est effectuée. C’est exactement ce qui s’passe avec «L’AUTOthérapie.»

Une fois que t’a pris «conscience» de ce que tu es et de ta valeur, impossible de reculer ou de revenir en arrière. C’est là pour toute ta vie. T’arrête de chercher le «bonheur» et tu l’vis en permanence. Évidemment cela n’se fait pas instantanément mais graduellement en devenant de plus en plus «conscient.» WOW s’exclame Bécot avec fougue. J’veux commencer mon «AUTOthérapie» subito presto. Sois patient encore un peu, on commence demain. À suivre…

 

 

 

Please reload

Nouveau

Recette du bonheur Jour 1

05/19/2017

1/7
Please reload

Publications
Please reload

Archives
Please reload