école du bonheur

blogue

Recette du bonheur Jour 1

Alors que j’m’affairais à concevoir un fascicule sur la théorie du «Bonheur,» impossible de compléter mon travail car j’ne trouvais aucune «recette» intégrale. J’avais beau chercher, m’creuser le pompon, tête première dans les bouquins, y’avait rien à faire. Un vrai secret de polichinelle, tout comme le caramel dans la Caramilk. J’trouvais plein «d’ingrédients» comme le lâcher prise, le moment présent, la loi de l’attraction, l’égo et tout le reste mais aucun «fil conducteur» tant qu’à une «recette complète» de tout le «processus.» C’est tout comme avoir des œufs, d’la farine, du lait, du beurre et tout le tralala mais aucune recette qui explique «comment» s’appliquer à faire un gâteau. Pas

Jeu du bonheur Jour 2

Quelques temps plus tard, après avoir élucidé les 2 livres, mais avant d’entreprendre le «CHEMIN» que mes aïeux avaient parcouru, j’propose à Bécot qu’on fasse de notre aventure un «JEU DE RALLYE.» La raison est fort simple, lui dis-je. Durant mes recherches, j’ai fait plusieurs constatations. Entre autres, j’ai réalisé que le «Bonheur» n’est pas un lieu, ni une destination mais un «état d’esprit» qui se transforme en un «état d’ÊTRE.» En d’autres mots, pas besoin de chercher le «bonheur» autant que j’l’ai cherché car dès qu’on voit la vie différemment, c’est spontané, on l’atteint. Aussi j’t’ai mentionné du fait que j’cherchais une «fameuse recette» eh ben, j’l’ai trouvé. Non, s’exclame Béc

Chemins du bonheur Jour 3

Tel que prévu, on s’retrouve le lendemain pour continuer à parler du «jeu.» Bécot s’il te plaît, arrête d’niaiser. Sois un peu plus sérieux sinon tu n’seras pas attentif et c’est important tout ce que j’ai à t’dire aujourd’hui. J’veux poursuivre mes explications à propos du «jeu du rallye.» C’est déjà assez complexe comme ça. Mine de rien, j’veux surtout l’amener à reprendre où j’en étais rendu la veille sans le faire sortir de ses gonds cette fois. Te souviens-tu hier, j’ai fait allusion qu’la vie était un «jeu» et que c’était même «le plus grand rallye du monde?» Oui, oui, j’m’en souviens, t’es rendu que tu radotes maintenant riposte Bécot. J’le sais comique, mais laisse-moi au moins le te

Règles du bonheur Jour 4

Afin de préserver toute l’attention de Bécot, cette fois-ci, j’ai préféré l’amener dans un endroit plus relax. Ainsi, j’vais pouvoir aborder mes explications de la veille beaucoup plus facilement. Tu sais Bécot, tous les «manques» qui subsistent dans notre vie, tel que, le «manque de temps, d’argent, d’amour, de travail, d’estime de Soi, de confiance en Soi, etc.» eh ben, c’est pas dû au hasard. En fait, c’est le prix qu’on paie parce qu’on commet des «infractions,» soit qu’on passe outre aux «règles» du «jeu d’la vie.» C’est exactement comme payer pour des «contraventions.». La vie, c’est exactement la même ‘game.’ Plus on fait de bévues, plus ça coûte cher. Or, si on est constamment en «ma

Équilibre du bonheur Jour 5

Aujourd’hui, Bécot est tout feu, tout flamme. Ça fait du bien d’le voir comme ça d’autant plus que j’dois terminer d’lui expliquer tous les alinéas du «jeu du rallye.» Ouf! J’sens que ça va être une grosse journée et il commence déjà à se montrer impatient. Qu’est-ce qu’on fait maintenant s’informe-t-il? Pour commencer Bécot, tu vas relaxer un peu si tu ne veux pas continuer de polluer l’environnement de «gaz toxiques.» Il m’regarde de son air niais et on éclate de rire. Écoute, tu t’souviens qu’hier j’t’ai dit que lorsqu’on sillonnait nos «6 artères» et tous les «sentiers,» Bla! Bla! Bla! Oui, oui j’m’en souviens, fais une histoire courte. Tu n’as peut-être pas trop porté attention mais j’

Initiation au bonheur Jour 6

Comme on est bientôt prêt à commencer «le jeu du rallye,» l’euphorie s’empare de nous et nous chantons à tue-tête la chanson de Jean Ferrat «Que c’est beau la vie.» Bécot arrête, tu m’fais trop rire tellement que tu chantes mal et que tu fausses. Ben non, j’fais exprès tu vois ben. Un vrai clown celui-là. Ok, revenons à nos moutons si on veut finir de planifier notre «rallye.» Donc pour terminer tout ce que j’t’expliquais hier à propos des «gaz toxiques,» j’t’ai dit aussi qu’il y avait un moyen d’y remédier et bien voilà mon idée. Premièrement, il est fondamental de faire un grand «virage» dans nos vies en provocant volontairement un «changement significatif.» Avec chacun nos «4 niveaux de

École du bonheur Jour 7

La dernière journée, juste avant qu'on commence l'aventure du rallye, Bécot est entièrement dans sa bulle, j'dirais même que j'ne l'reconnaît plus. Bisou, me dit-il, j’ai quelque chose à t'demander. Oui, Bécot, j’t’écoute. Tu sais j’ai beaucoup réfléchi à tout ce que tu m’as dit cette semaine à propos des «gaz toxiques» et tout ça et c'la m'a énormément ébranlé. Alors j’ai eu une idée. Laquelle j'lui demande un peu intrigué? J'ai pensé pourquoi qu'on n’inviterait pas tous les «Brin d’Amour» du monde entier à faire avec nous leur «AUTOthérapie?» Comme ça, ce serait réellement «Le plus grand rallye du monde,» en plus, ça aiderait à rééquilibrer la «balance d’la vie» parce qu'avec ça, il y aura

Téléchargez

les 2 livres

GRATUITEMENT !

Nouveau
Publications
Archives
Catégories

Suivez-nous sur Facebook!

  • Wix Facebook page
Conception web et graphisme Karina Mantino.Tous droits réservés. 2017